• Demandes nécessitant un suivi médical
    – N’étant ni médecin ni soignant, l’hypnothérapeute ne pose aucun diagnostic, ne dispense aucun traitement. Si la demande du client n’est pas de son ressort, il s’engage à le réorienter vers son médecin ;
    – En fonction de la problématique du client, l’accord du médecin traitant ou spécialiste peut être demandé, afin de vérifier que le recours à l’hypnose est indiqué ;
    – Les séances d’hypnose ne se substituent jamais à un avis ou à un suivi médical. Quelles que soient les améliorations perçues, le client s’engage à ne pas suspendre ses consultations médicales ni modifier son traitement sans l’accord de son médecin.
  • Discrétion  – L’hypnothérapeute s’engage à respecter la vie privée du patient et la confidentialité des informations reçues en consultation.
  • Durée de l’accompagnement, désistement
    – Si plusieurs séances sont proposées, le client reste toujours libre de poursuivre ou d’interrompre l’accompagnement (mais pour un rendez vous fixé, toute annulation doit être signalée 48h à l’avance).

Pour plus de détails, veuillez vous reporter à la charte éthique du SNH (Syndicat National des Hypnothérapeutes) avec laquelle je m’accorde pleinement.